Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • SEMAINE MUSSET - 4

    02 février 2019 ( #Poèmes )

    Sur Alfred Il naît le 11 décembre 1810 – la « Nuit de décembre »… Au lycée Henri IV. 1833 : George Sand et lui deviennent amants et filent en Italie (un superbe film). Histoire d’amour très mouvementée qui va durer au moins deux ans. Ivre, il la jette...

  • Semaine Musset - fin

    03 février 2019 ( #Poèmes )

    ODE BACHIQUE Savez-vous ce que, sur la terre, J’aime le mieux ? C’est un rouge bord, un grand verre D’un bon vin vieux. J’ai, jadis, aimé bien des choses : Les prés, les fleurs, Les chansons, les parfums, les roses, Même les pleurs. J’aimais le nuage...

  • SEMAINE MUSSET - 2

    28 janvier 2019 ( #Poèmes )

    'Suffit de le savoir... « Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un...

  • CHARLES, DUC D’ORLÉANS, LE POÈTE (1394-1465)

    10 février 2019 ( #Sire Ancelin et son temps )

    Le temps a quitté son manteau De vent, de froidure et de pluie, Pour revêtir la broderie Du soleil qui luit, clair et beau. Il n’y a bête ni oiseau Qui ne chante ou crie dans sa langue : « Le temps a quitté son manteau de vent, de froidure et de pluie...

  • Bourges, juillet 1438 : la pragmatique sanction

    16 février 2019 ( #Sire Ancelin et son temps )

    L’Église au 15ème siècle ? Divisée, corrompue ; riche. Les curés sont incultes, concubins, ivrognes et les prélats se prélassent dans les plus adorables débauches. Les excommuniés sont légions et les églises désertes. Mais l’Église, c’est aussi un pouvoir...

  • Sire Ancelin, son temps, sexe et plaisirs

    02 mars 2019 ( #Sire Ancelin et son temps )

    Que dire du désir et de la sexualité au 15ème siècle ? Ancelin en montre déjà quelques parties, autant dans Le mystère de la Tour grise que dans Le crime de la Fontaine Notre-Dame. La fatuité crédule du temps présent nous souffle que jamais l’être humain...

  • Le vent ne s'arrête jamais

    20 juillet 2018 ( #Poèmes )

    Sens interdit au lit, Tu dis ? L’oublié vît Rampe sans vie Au coin d’un cochon ; ris. Un jour sur un chemin Deux oreilles Rirent enfin d’un… Malentendu. Sens interdit au lit, Tu dis ? Amusante couleuvre Poursuis l’œuvre Et tiens l’oiseau, De tes mains...

  • Le MALLEUS MALIFICARUM

    10 mars 2019 ( #Sire Ancelin et son temps )

    Le Malleus malificarum, petite boîte à outils pour les chasseurs de sorcières (vers 1490) Ni Ancelin, ni la grande Armorique n’ont été très friands de chasse aux sorcières. On le sent bien dans le Crime de la fontaine Notre-Dame. Mais le danger monte,...

  • Comme ça

    26 mai 2019 ( #Poèmes )

    Mes chéries, D’un bout à l’autre Et, à l’autre du bout ; Demeurez ce que vous êtes. Ayez cette liberté De la laisser aux autres Et, sans vouloir la partager ; Demeurez ce que vous êtes. Soyez, mes chéries, de ce vent léger Aux nuages lourds de pensées...

  • La mer monte

    05 juillet 2019 ( #Poèmes )

    Clitorix aux champs s’en alla Un renard bien fourni à sa suite. Vous pensez peut-être qu’un fromage arriva, Nenni, car Clitorix en sa hutte se reposa. Un jour et trois lunes blondes plus tard, Pourtant autour du calvaire de la Lune Clitorix en longue...

  • La Fontaine du coup est touché aussi !

    31 août 2019 ( #Commentaires )

    Maître Corbeau, du coup sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l’odeur alléché Lui tint du coup ce langage : Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! Du coup me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage, Du...

  • Treize huîtres à table

    17 octobre 2019 ( #Poèmes )

    Treize huîtres à table, Malédiction sur la bruyère ! Si Bacchus de ses feux N’illuminait la perle Les treize huîtres, sur ma foi, Étaient perdues Comme cruche éteinte. Les trois flammes du monde Veillaient au festin Au beurre de lumière Qui d’une lame...

  • J'ai vu...

    01 novembre 2019 ( #Poèmes )

    J’ai vu des troupeaux d’humains obéir par servitude, Et j’en ai ris ; J’ai vu le grand méchant loup croquer le chapeau, Et j’en ai ris ; J’ai vu l’hydre de la bêtise dans les rues se moquer, Et j’en ai ris ; J’ai vu des ordures perchées sur de jolis mots,...

  • Clairement ?

    02 novembre 2019 ( #Commentaires )

    Oyez, oyez, braves gens, et ouvrez bien vos esgourdes ! J’ai déjà abordé le « du coup » qui paraît en une formule remplacer toute pensée. La liste s’allonge. « Clairement » pointe son petit nez. L’échange nov’langue ? — Bon, ben du coup ! — Enfin, bon...

  • Bois

    16 novembre 2019 ( #Poèmes )

    Au coin d’un bois, Wouah, woauh, Au coin d’un bois Elle était là. Au coin d’un bois Elle était là Wouah, wouah, Elle était là. Dans les arbres du bois Elle était là. Elle était là Dans les arbres du bois. Alors je la vis Au coin du bois Dans les arbres...

  • L'amour ?

    15 décembre 2019 ( #Commentaires )

    Ce vendredi matin, 10 mai 1759 - Diderot à Sophie Volland Nous partîmes hier à huit heures pour Marly. Nous y arrivâmes à dix heures et demie. Nous ordonnâmes un grand dîner, et nous nous répandîmes dans les jardins, où la chose qui me frappa, c’est le...

  • Delphine, madame de Staël, 1803

    25 janvier 2020 ( #Commentaires )

    Trouvé par hasard dans une de mes piles de livres. "Delphine" de madame de Staël, édition de 1803. Je trouve ça joli. Bien tourné. Ça change de l’objet perdu du sens. Et puis, c’est bien écrit. Lettre de Léonce à Delphine, XLV « D’où vient ce trouble...

  • sans titre

    31 janvier 2020 ( #Poèmes )

    Femme curieuse Mon désir te rend-t-il silencieuse ? Que ne t’ai-je donc pas dit Pour que, là, tu m’oublies ? Voilà qui mérite, au moins, un sourire Ou même, entre nos lèvres, un baiser. Car, s’il n’est pas aisé de chérir, Il l’est finalement beaucoup...

  • L'Image

    07 février 2020 ( #Poèmes )

    C’est parce qu’elle est la plus charmante Qu’elle est la plus agaçante ; C’est parce qu’elle est la plus agaçante Qu’elle est la plus charmante. Est-ce sa faute à elle si elle est agaçante ? Du tout, puisque elle est si charmante. Est-ce sa faute à elle...

  • Navigation

    10 février 2020 ( #Poèmes )

    Beau Sylvain et sa Princesse, Au milieu des vagues déchaînées de l’Océan Su trouvaient dans un bateau ; Qui prenait l’eau. Belle Princesse dit à son Sylvain : Écope donc, capitaine, Tire le dondaine, Écope donc, capitaine ! Mais belle Princesse ne vois-tu...

  • La peur

    19 mars 2020 ( #Poèmes )

    Peur se moquait d’Ignorance Perchée sur la Terre en transe. Madame Folie Tient ficelles de vie, Des destins se rie Et s’amuse d’un… rien ! Peur se moquait d’Ignorance Perchée sur la Terre en transe D’étranges observances D’un grain dans la balance. Madame...

  • L'air

    02 avril 2020 ( #Poèmes )

    Tu as le courant D’air Qui enveloppe tes ailes D’air ? Ailes nouvelles Du Gwelan Qui se joue des courants, D’air. Airs nouveaux Aux ailes précaires D’un courant D’air. Vois, il s’enveloppe De ciel et De nuages et se joue De l’air. Le Gwelan est comme...

  • Vertiges

    01 mai 2020 ( #Poèmes )

    Le passé rattrape, D’un coup de fouet frappe Les destins sans cap Que la vie tape. * L’étoile est recouverte De brumes incomprises ; Terrible en est la perte, Aux inconnues de la bise. * Ame enthousiasmée Perdue dans le nuage D’un pleur parseminé Au sein...

  • con finage

    07 mai 2020 ( #Poèmes )

    Rattrapés par le confinage, Anéantis par l’orage ; Où est parti l’horizon des nuages ? Où est parti l’horizon des nuages Quand nous parlions d’images ; Rattrapés par le confinage ? Quand nous parlions d’images Et d’amours si sages ; Anéanties par l’orage....

  • Blues marial

    08 mai 2020 ( #Poèmes )

    Blues marial Perdu dans les toiles ; Se joue à deux notes, Chaussées de bottes. Amusante conjugaison Au-delà des saisons ; Survole l’avenir, Ce temps à venir. Vois-tu les traces de nos pas ? Elles vont loin, là-bas ; Ne se perdent nulle part, Fidèles...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>