Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De ses lèvres

S’exhale un parfum de rose,

Quand je baise ma belle ;

Elles ressemblent

À deux pétales de fleurs,

Tendres sur la rosée, roses sous le soleil naissant :

Leur arôme pénètre jusque dans ma gorge

Et la joie jusqu’au fond de mon cœur.

 

Wang Yé-ngan

 

(date inconnue, piquée dans « Anthologie de la littérature chinoise », Delagrave, 1933

 

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :