Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Clitorix aux champs s’en alla

Un renard bien fourni à sa suite.

Vous pensez peut-être qu’un fromage arriva,

Nenni, car Clitorix en sa hutte se reposa.

 

Un jour et trois lunes blondes plus tard,

Pourtant autour du calvaire de la Lune

Clitorix en longue robe blanche s’avança sans fard

A Renard queue dressée sur la dune.

 

L’ambiance était chaude, le vent frais, la mer étoilée.

Sur le sable Clitorix se couvrit de sa couronne

Et attendit en son centre soupir poilé

Les premières vagues que la mer lui donne.

 

Que pensez-vous qu’il arriva ?

La mer monta.

 

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :