Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ODE BACHIQUE

 

Savez-vous ce que, sur la terre,

J’aime le mieux ?

C’est un rouge bord, un grand verre

D’un bon vin vieux.

 

J’ai, jadis, aimé bien des choses :

Les prés, les fleurs,

Les chansons, les parfums, les roses,

Même les pleurs.

 

J’aimais le nuage qui passe,

Les coteaux bruns,

La brise semant dans l’espace

Ses frais parfums.

 

J’eus des tendresses inconnues

Pour les grands bois,

Á l’heure où des feuilles émues

Sortent des voix…

 

Des voix pleines d’accents sublimes,

De mots bénis,

Qui s’élèvent au haut des cimes

Du sein des nids.

 

J’aimais encor la poésie,

J’ai même un jour,

―Voyez quelle était ma folie ―

Aimé l’amour.

 

Mais, aujourd’hui, je ne suis plus sage !

Mon pauvre cœur

A tant de fois vu le naufrage

De son bonheur

 

Que j’ai dit : « Adieu ma jeunesse ! »

Et, maintenant,

Sûr de bien placer ma tendresse,

Je vais disant :

 

« Savez-vous ce que, sur la terre,

J’aime le mieux ?

C’est un rouge bord, un grand verre

D’un bon vin vieux. »

 

 

Attribution hypothétique à Musset, en 1906

 

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :