Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Église au 15ème siècle ? Divisée, corrompue ; riche. Les curés sont incultes, concubins, ivrognes et les prélats se prélassent dans les plus adorables débauches. Les excommuniés sont légions et les églises désertes. Mais l’Église, c’est aussi un pouvoir très temporel, des terres et des richesses. Alors le roi de France, Charles VII, en a assez de ce foutoir. Reprise en mains. Les pouvoirs de Rome (il y a plusieurs papes, des conciles…) sont rabotés : c’est à présent dans le royaume que se décident les nominations – et les pouvoirs qui vont avec. La foi ? Peut-être. Le pouvoir ? Certainement. L’important n’est pas de croire mais de faire comme si. Sire Ancelin le sait bien. Les rois de France ne s’intéresseront d’ailleurs à la sorcellerie (les croyances païennes, en fait) qu’en 1498, c’est-à-dire tardivement. Ce n’est qu’ensuite que viendront Réforme, Contre-réforme, intolérance, bûchers, guerres de religions, massacres.

Pas de traces de ces folies durant ce qu’on appelle le Moyen Âge. Pourtant, durant le 15ème siècle, on sent les germes de ces intolérances qui nous poursuivent encore.

 

Tag(s) : #Sire Ancelin et son temps

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :