Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En hommage…

 

LA LANTERNE MAGIQUE

 

 

Quand le mensonge défigure

Tout ce qui se passe ici-bas,

Peut-être de ma chambre obscure

Les tableaux ne déplairont pas.

La vérité dans cette optique

A tous les yeux se montrera.

Ma lanterne est vraiment magique :

Pour un sou vous verrez cela.

 

Un intriguant qui fuit le monde ;

Une femme qui se vieillit ;

Une jeune avocat sans faconde ;

Une grand médecin qui guérit ;

Un ambitieux qui se pique

De foi, d’honneur, et cætera…

Ma lanterne est vraiment magique :

Pour un sou vous verrez cela.

 

Une moderne comédie

Piquante en dépit des censeurs ;

Une sublime tragédie ;

Un mélodrame sans horreur ;

Le bon sens chez un romantique :

La gaieté d’un grand opéra…

Ma lanterne est vraiment magique :

Pour un sou vous verrez cela.

 

Un tribunal où la justice

Pour rien, en tout temps se rendit ;

Et le boudoir de cette actrice,

D’où l’Amour fut toujours proscrit ;

Et le fauteuil académique

Où jamais l’on ne sommeilla…

Ma lanterne est vraiment magique :

Pour un sou vous verrez cela.

 

Cet habit que l’honneur décore

Fut porté par un courtisan ;

Ce front que la pudeur colore

Est celui d’un vieux chambellan ;

On dit que ce grand politique

A tous vents jamais ne tourna…

Ma lanterne est vraiment magique :

Pour un sou vous verrez cela.

Un grand seigneur sans arrogance ;

Un poète sans vanité ;

Un ministre dont l’éloquence

A défendu la Liberté ;

Et le rédacteur véridique

De la gazette que voilà…

Ma lanterne est vraiment magique :

Pour un sou vous verrez cela.

 

 

Musset, vers 1830 ; qui la chantait.

 

Tag(s) : #Poèmes, #Commentaires

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :