Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PLONGÉE

 

 

 

            25 avril 1450. Le prince veut pousser un cri, seul vient un râle. La nuit est humide, noire, une odeur de moisi remonte des douves. Une torche fichée dans l’encoche du mur du couloir lance dans l’étroit cachot une lueur vacillante. Elle projette des ombres mouvantes et inquiétantes. Est-ce toi, Satan ?

            Le jeune prince tente de se débattre encore contre une mort qu’il ne comprend pas. Quand ses forces le quittent, il la sent l’envahir. Il comprend alors qu’il va mourir, sans savoir pourquoi. Des images de ses vingt-cinq ans de vie se bousculent avec la rapidité de l’éclair dans son esprit. Le sang afflue à son visage, il panique. Il veut se débattre encore mais la mort est décidément la plus forte. Elle l’étreint avec une violence inouïe. L’air, cette fois-ci, lui manque complètement. Dans un flot, le sang inonde soudain son nez et sa bouche.

            Le prince meurt. Comme ça. Le son de la flutte se tait.

 

Tag(s) : #Sire Ancelin et son temps

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :