Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Françoise de Dinan !

La plus riche héritière du duché de Bretagne. Pour ce jeune fou de Gilles de Bretagne, deuxième frère du duc régnant, il n’y a pas à hésiter : il l’épouse en posant le pied dans le lit de Françoise. Elle a huit ans, il en a vingt-trois. Mariage jamais consommé mais Gilles l’appelle sa « petite femme » avant qu’il soit arrêté au château du Guildo, puis assassiné en 1450 à celui de la Hardouynaie. Le duc de Bretagne la fait se remarier avec le comte de Laval. C’est parfait le comte, beaucoup plus âgé, à toute la descendance qu’il lui faut. Et il meurt. La liberté ? Sans doute. Longtemps après c’est elle qui éduque Anne de Bretagne. Avec fermeté. Anne de Bretagne s’en souviendra.

Par qui et pourquoi Gilles de Bretagne a-t-il été assassiné ? On le saura si un jour « La dame à l’hermine », joliment écrit par moi, a la chance d’être édité.

En attendant il n’est pas impossible que sire Ancelin croise la route de Françoise de Dinan, femme libre, « Françoise de Dinan, dame de Chasteaubriant, Candé, Vioreau, les Huguetières en Rays, Montafilan, Beaumanoir, la Hardouinaie, Bodister ». Enterrée à la cathédrale de Nantes.

 

Tag(s) : #Sire Ancelin et son temps, #Commentaires, #Le crime de la fontaine Notre-Dame, #Poèmes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :