Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après les Saturnales et Sol Invictus, voici venir Janus. Mais qui donc est Janus au double visage, celui qui regarde en même temps devant et derrière ?

Il était un des plus importants dieux romains, toujours cité en premier. Son nom viendrait de « ianus » qui signifie « passer » et laisse liberté à nos imaginations fertiles de gambader. Dieu des commencements et des fins, dieu du passage, et pourquoi pas aussi des choix, on lui a attribué des formes multiples (et même apparenté à Chaos, la cause première du monde).

Son temple est fermé en temps de paix, puisqu’il la retient. Au contraire en temps de guerre il est ouvert : la paix est partie. Il regarde devant, il regarde derrière, il est donc aussi le gardien de la Paix.

Ovide a laissé une prière à Janus :

 « Dieu à double visage,
c'est de toi que part l'année pour s'écouler sans bruit ;
toi qui, sans tourner la tête, vois ce que nul autre dieu ne peut voir,
montre-toi propice aux chefs dont l'active sollicitude donne le repos à l'Océan et la sécurité à la terre, qui nous offre ses trésors ;
montre-toi propice à tes sénateurs, au peuple romain,
et, d'un signe, serre les portes de ton temple et garde-nous la paix. »

Lorsqu’il regarde devant il ouvre avec sa clé la nouvelle année cosmique. On a alors donné son nom au premier mois de l’année : janvier.

Voilà une boucle bien bouclée qui annonce bien des choix.

 

Tag(s) : #Commentaires

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :