Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si jamais je meurs un jour,

Rêve-moi sur l’aile

De l’Air

En âme insensée

Au partir d’un devenir.

 

Improbable Je

D’un trait d’écume

Blanche sur le soleil

Qui l’attend ;

Au bout de la Comédie.

 

Si jamais je meurs un jour,

Ne regarde plus jamais le

Ciel et la Mer

Comme avant.

Tu seras Tout,

Et moi Rien.

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :