Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le clown sait ce qu’il est ;

L’autre pas.

Le clown sait ce qu’il sait ;

L’autre l’ignore.

Si le clown rit, il sait qu’il pleure ;

L’autre ne sait pas pleurer.

Si le clown tombe, il sait pourquoi ;

L’autre ne sait pas tomber.

Quand le clown entre sur scène, il n’est plus rien ;

L’autre n’entre nulle part.

Quand le clown fait rire son bonheur est là ;

L’autre n’est qu’une blague de hasard.

Et le clown derrière son maquillage est profond ;

L’autre ignore qu’il est maquillé.

Et le clown qui joue avec les mots les comprend ;

L’autre ignore le sens des mots.

Parfois coulent les larmes du clown ;

L’autre ne fait que fabriquer des larmes.

Parfois brillent les yeux du clown ;

L’autre ne fait que voir.

Cependant que le clown voit loin la vie ;

L’autre s’arrête à sa porte.

Cependant que le clown est sans prétentions ;

L’autre construit des remparts à ses peurs.

Alors le clown,

Une larme à l’œil

Inconnue aux autres regards,

Quitte la piste

Au sable mouillé

De ses pleurs.

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :